lcld projects

Enfants bilingues avec audition normale ou avec implant cochléaire : comment évaluer la précision de leur parole en français ?

Projet BIL-IC

Un projet mené par Pauline van der Straten Waillet, boursière du Belgian Kids Fund for Pediatric Research. Supervision de la thèse : Pr Cécile Colin (promotrice), Pr Brigitte Charlier (co-promotrice), , avec la collaboration du Dr Kathryn Crowe

enfants-bilingues-avec-audition-normale-ou-avec-implant-cochleaire-comment-evaluer-la-precision-de-leur-parole-en-francais

 

1. Contexte

 

Dans une ville comme Bruxelles, le bilinguisme représente davantage la norme que l’exception si bien que la plupart des logopèdes travaillent avec des enfants bilingues (Bijleveld et al., 2014; Extra & Yağmur, 2011). Chez un enfant bilingue, il n’est pas évident de faire la différence entre des manifestations normales du développement de la parole bilingue et un réel trouble de la parole (De Lamo White & Jin, 2011). À l’issue de l’évaluation logopédique, les enfants bilingues qui ont un trouble de la parole risquent de ne pas être correctement diagnostiqués ou de se voir proposer des interventions inappropriées. Ce projet pose la question suivante : comment évaluer en français la précision de la parole des enfants bilingues pour une prise de décision clinique ? Il s’intéresse aux enfants de 3ème maternelle dont la langue familiale est différente du français car, à cet âge, les habiletés phonologiques (liées aux sons de la parole) constituent un important prédicteur de l’acquisition de la lecture et de la réussite académique (Jin et al., 2020). Ce projet s’intéresse également au cas particulier des enfants bilingues avec déficience auditive sévère à profonde qui portent des implants cochléaires. Grâce à cette technologie, ils ont accès aux langues orales qui les entourent et peuvent développer plus d’une langue (Crowe, 2018). Cependant, la littérature scientifique à leur sujet est encore pauvre et les observations cliniques suggèrent, du moins à Bruxelles, que ces enfants peinent à développer une parole suffisamment précise et que ceci impacte négativement leur participation communicative.

Dans cette étude, nous comparons les méthodes « basée sur des normes » versus « basée sur des critères » pour l’évaluation logopédique de la parole des enfants bilingues (Fabiano-Smith, 2019; McLeod et al., 2017). De plus, nous évaluons la parole des enfants bilingues avec implant cochléaire afin de contribuer à décrire les habiletés de cette population sous-étudiée.

 

2. Méthode

 

Échantillon : Cette étude compte quatre groupes de participants âgés de 4 à 11 ans : monolingues ou bilingues avec audition normale, monolingues ou bilingues avec implant cochléaire.

 

Mesures : Les habiletés de parole des enfants sont évaluées grâce aux tâches suivantes :
– Discrimination phonologique (épreuve originale)
– Dénomination d’images (EXALANG 3-6 ou EVALEO 6-15)
– Répétition de pseudo-mots (QU-NWR-LITMUS-French)
L’intelligibilité des enfants est mesurée avec l’échelle parentale « Intelligibility in Context Scale » (dans chaque langue, pour les bilingues). Leur participation communicative est mesurée avec le FOCUS-34-F.

 

3. Échéancier

tableau

Vous êtes parent d’un enfant avec implant cochléaire ou vous travaillez avec cette population d’enfants ? En suivant ce lien, vous pourrez prendre contact avec nous (sans engagement) et contribuer à faire avancer la science au service des enfants et de leurs familles !

 

4. Références

Pour des références pertinentes, voir ci-contre 1 2 3 4 5 6 7

Downloads